Skip to content

Sur les réseaux sociaux, vous suivez mon action jour après jour. Pour en retrouver la chronologie ou pour la découvrir, nous vous l’avons compilée :

28 septembre

Journée aux 4 coins de Poitiers !

De l’ouverture de la braderie Emmaüs de septembre au marché, de la grande mêlée initiée par le Stade Poitevin en faveur de l’association « Un hôpital pour les enfants » à la journée mondiale des sourds ou la promenade gourmande de l’association Montmidi, tout Poitiers s’était mobilisé pour ce dernier week-end de septembre.

Au plus proche des citoyens, j’ai pu sonder leur engagement sans faille dans les associations ou les clubs, au service des autres et de l’organisation de la solidarité et du vivre ensemble.

5 octobre

Aux côtés de mes confrères Corinne Lepage et Christian Huglo, des maires Jérôme Neveux, Lucien Jugé, Gilles Morisseau et Sandra Girard pour la réunion publique sur les nuisances causées par la mise en œuvre de la Ligne à Grande Vitesse Tours-Bordeaux.

Ce dossier, je l’ai pris à bras le corps dès le mois de juillet 2017 et je travaille depuis avec toutes les associations de riverains regroupées dans le comité TGV réaction citoyenne présidé par Patrick Lantrès.

Au-delà du recensement des habitations concernées, des indemnisations sont d’ores et déjà allouées (22 millions d’euros), nous étudions les actions possibles : aménagement des voies, des rames de trains pour réduire les nuisances, application d’une taxe sur le principe pollueur-payeur pour les rames les plus bruyantes ou compensation des dépréciations pour les riverains. Nous poursuivons ici le travail entrepris !

7 octobre

A l’invitation de la Mutualité Française, je visitais ce matin l’EHPAD du petit clos dédié à l’accueil des personnes souffrant de handicap mental et de troubles psychiques stabilisés.

En marge de cette visite, nous avons évoqué avec les dirigeants de l’établissement et les responsables départementaux et régionaux de la Mutualité Française le projet de la majorité de création d’un 5e risque pour accompagner la dépendance, les modalités de financement de cette nouvelle protection sociale. Ils m’ont aussi interpellé sur leurs satisfactions et leurs inquiétudes sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale que le gouvernement présente lundi prochain.

10 octobre

ENFIN !

Enfin, nous inaugurons cet investissement majeur pour la Communauté de communes du Haut-Poitou qu’est la Gendarmerie de Vouillé.

Co-porté par le Président Rodolphe Guyonneau, son Vice-président Hubert Lacoste et l’excellent général de gendarmerie Jean-Jacques Taché, il était devenu absolument nécessaire tant l’actuelle caserne était vétuste.

Fortement accompagné par l’Etat, il traduit plusieurs volontés majeures de la politique que nous défendons :

✅ un soutien matériel et fonctionnel aux forces de l’ordre qui maillent le territoire et qui s’exprime par le renouvellement immobilier ou mobilier ainsi que par un renforcement considérable du nombre de militaires et d’agents de police (+10.000 sur le quinquennat),

✅ un investissement durable puisque les bâtiments bénéficient du label (et de subventions !) du Ministère de l’Environnement en tant que bâtiments écologiquement neutres qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment !

Quelle fierté et quelle satisfaction d’avoir accompagné les élus et les gendarmes pour faire aboutir ce projet.

11 octobre

C’est dans cette institution vieille de plus de 150 ans – gérée par l’APSA (Association pour la Promotion des Personnes Sourdes et Aveugle) – que je me suis rendu ce matin.

Cette association, à la foi inébranlable, y accueille plus de cinquante jeunes sourds et aveugles souffrant d’un autre handicap. Elle achève un cycle impressionnant de travaux l’ayant conduit à rénover intégralement le bâtiment historique et à créer de nouveaux hébergements au service de ceux qui en ont le plus besoin.

En début d’après-midi, ce sont des échanges sincères et exigeants que j’ai eu avec la Coordination Rurale de la Vienne autour de la situation des paysans du département, des traités internationaux, de la gestion de l’eau et de la protection de l’environnement.

J’ai rejoint à la préfecture de la Vienne de très nombreux élus locaux et parlementaires pour préparer le futur contrat de plan État-Région (CPER) 2021-2026. J’y ai défendu l’inscription de projets innovants dont j’aurai le loisir de vous parler très bientôt.

Enfin c’est avec plaisir que j’ai retrouvé les membres de la Jeune Chambre économique pour faire un point sur leur action de promotion du CV citoyen. Cet outil distinctif permet de valoriser dans la recherche d’emploi les qualités personnelles et militantes, vertu essentielle de l’Homme.

12 octobre

Invité matinal du Congrès départemental du Secours Populaire Français à Châtellerault, j’ai assisté, en présence d’une centaine de bénévoles à la présentation du rapport moral par le président Nicolas Xuereb.

Rendant hommage au défunt président national Julien Lauprêtre, j’ai ensuite rappelé les engagements de nos députés européens quant au maintien des montants du Fonds Européen d’Aide aux Démunis (FEAD), sur notre volonté de préserver l’accueil inconditionnel des publics ou encore sur notre attention à la qualité des produits servis.

Après mon passage hebdomadaire au marché, c’est la marche d’octobre rose que j’ai rejoint. Ce moment de sensibilisation au dépistage du cancer du sein est un rendez-vous absolument nécessaire pour faire connaître toujours plus ce test.

Nous lançons collectivement un appel pour que toutes les femmes de 40 à 70 ans se fassent dépister. En cas de mauvaise nouvelle, seul un dépistage rapide de la pathologie permet de traiter au mieux la maladie.

18 octobre

Première pierre posée pour le foyer d’hébergement pour personnes en situation de handicap sensoriel géré par l’APSA (Association pour la Promotion des Personnes Sourdes et Aveugle) à Saint-Benoit !

L’État, qui finance ce projet s’y reconnaît parce qu’il est cohérent en terme d’aménagement urbain puisqu’il densifie la ville (au lieu de l’étaler), qu’il associe d’innombrables partenaires (État, collectivités, bailleurs, promoteurs, associations…) et qu’il permet de créer de nouvelles places d’accueil pour favoriser l’inclusion.

Cet après-midi était consacré au Grenelle des violences conjugales dans la Vienne avec une intervention liminaire de la Préfète, du Vice-Procureur, du Directeur départemental de la Police, Colonel de Gendarmerie et des différents intervenants du secteur médico-social. Un fois l’état des lieux présenté, c’est aux nombreux participants que la parole était laissée pour suggérer de nouvelles solutions.

Enfin, en permanence, j’ai reçu une délégation des chefs d’établissements scolaires et de représentants des entreprises pour fluidifier les relations et envisager de nouveaux partenariats dans la découverte des métiers.

27 octobre

J’assistais aujourd’hui à la 2ème session de la Convention Citoyenne pour le Climat. Décidée en avril dernier et installée fin septembre :

  • elle rassemble 150 citoyens tirés au sort,
  • elle se réunit sur 6 sessions de septembre 2019 à janvier 2020,
  • elle doit proposer des mesures concrètes pour réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre de la France d’ici à 2030 !

Pour se faire, les citoyens tirés au sort auditionnent des experts et les interrogent librement. Leurs préconisations seront ensuite remises au Gouvernement qui pourra ou saisir le Parlement ou convoquer un referendum sur lesdites mesures.

Cette expérience de démocratie participative hors norme est particulièrement riche car elle permet de sensibiliser des personnes de toutes origines sociales, géographiques ou culturelles et d’établir un consensus national sur les mesures à adopter en matière de transition écologique. Elle est également complémentaire à la démocratie représentative qui s’exerce chaque jour au Parlement.

Prochaine étape le weekend du 15 au 17 novembre !

RECEVEZ LA NEWSLETTER MENSUELLE

Sur les réseaux sociaux

Permanence parlementaire

11 place de France
86 000 Poitiers

Sur rendez-vous

Téléphone : 05 49 00 36 90

contact@sachahoulie.fr

Scroll To Top