Skip to content

Sur les réseaux sociaux, vous suivez mon action jour après jour. Pour en retrouver la chronologie ou pour la découvrir, nous vous l’avons compilée :

30 août 

Avec la rentrée, c’est tout le travail en circonscription qui a repris : rendez-vous en permanence et déplacements sur le terrain.

Ainsi, j’étais hier chez Iteuil Sports, société spécialisée dans la conception, réalisation et la pose d’équipements sportifs pour échanger avec son gérant Stéphane Descoubès. Ce matin, c’était Philippe Marceau qui me recevait dans son atelier d’artisan luthier à Ayron.

Entre temps, je me suis rendu à Bordeaux où j’ai été reçu par Madame Bisagni-Faure, Rectrice de l’académie pour discuter de la future réforme de la carte académique.

J’étais rentré à temps pour saluer le travail des élus de la communauté de communes des Vallées du Clain qui inauguraient – avec le Président Beaujaneau – l’atelier technique et le siège de l’intercommunalité. Grâce à leur philosophie mutualiste, leurs projets et aux financements des collectivités et de l’Etat, ils incarnent parfaitement leur slogan “un temps d’avance”.

2 septembre

Rentrée 2019-2020 : amplifions les efforts pour l’égalité !

En 2017, nous avions fait le pari de réduire les inégalités en investissant dans l’école avec comme leitmotiv de faire plus pour ceux qui ont le moins.

Pour cela, les classes de CP des secteurs les plus en difficulté (REP+) ont été divisées par 2 pour accueillir 12 élèves par classe et permettre de dédier davantage de temps à chaque élève. L’année dernière, cette mesure plébiscitée a été étendue aux CE1.

Cette année, l’effort est amplifié : ce sont les classes de REP qui se sont dédoublées, comme celles d’Alphonse Daudet au cœur des Couronneries.

Le tout lors d’une rentrée en musique comme c’est désormais la norme ! Bonne rentrée à tous !

Les annonces d’Agnès Buzyn au CHU de Poitiers :

Lors de mes deux visites précédentes (dont l’une avec Thomas Mesnier, député de Charentes et co-rapporteur de la mission sur les urgences), j’avais pu mesurer l’importance des mesures mises en œuvre pour améliorer le service des urgences.

C’est en présence de ceux qui les ont développées – les professeurs Debaene et Mimoz – qu’Agnès Buzyn, Ministre de la Santé et des Solidarités a présenté de nouvelles mesures pour surmonter la crise des urgences :

– admission immédiate des personnes âgées en EHPAD dans les services de l’hôpital sans passer par les urgences,

– habilitation d’infirmiers et de personnels paramédicaux à exécuter des actes (sutures, radios) sans attendre la consigne des médecins,

– remboursement des déplacements ambulanciers vers la médecine de ville pour les soins non vitaux,

– développement dans tous le CHU d’un outil informatique permettant de gérer en temps réel l’utilisation des lits pour libérer du temps aux médecins qui en sont jusqu’à présent chargés !

Je suis ravi de voir la Ministre et nos rapporteurs reprendre les mesures mises en œuvre par les professionnels locaux.

11 septembre

Lundi matin, à l’invitation des entreprises adaptées de la Vienne, nous nous sommes réunis avec la directrice de la Direccte, de Cap Emploi et des représentants de ces sociétés (STS & Delta 86) chez leurs collègues de l’APPEP à Smarves.

Ensemble, nous avons pu constater les nombreuses évolutions positives pour le secteur des entreprises adaptées :

– création des CDD tremplin destinés à réinsérer des personnes handicapées éloignées de l’emploi,

– lancement des entreprises adaptées de travail temporaire pour offrir des perspectives nouvelles aux travailleurs handicapées,

– et surtout le financement pour 2020 de 175.000 aides aux postes, encore plus massives pour plus de 50 ans, pour gagner la bataille de l’emploi et réaffirmer que nul n’est inemployable. L’année prochaine c’est 1 milliard d’euros qui sera consacré à l’intégralité du secteur de l’insertion par l’activité économique.

Naturellement, certains blocages demeurent et, après ce travail de proximité pour les identifier, j’interpellerai les services de l’Etat afin qu’ils y remédient !

13 septembre

Après une nouvelle rencontre matinale (et courtoise) avec les agriculteurs du département, c’est à l’Espace Mendès France qui inaugurait son exposition « Apprendre à l’ère numérique » que je me suis rendu.

J’y ai salué l’institution et l’exposition : symbole de ce que Poitiers doit devenir en tant que « cité apprenante, capitale de l’éducation », modèle d’éducation populaire, aiguillon sur les débats de société comme l’est la place du numérique dans notre accès au droit et la garantie de nos libertés fondamentales.

Éducation encore, j’ai été accueilli par l’école de design de Nouvelle Aquitaine en début d’après-midi pour l’inauguration des nouveaux locaux.

Enfin, après des rendez-vous en permanence, le Président de District de Football de la Vienne Stéphane Basq nous présentait le résultat de son travail colossal : la rénovation du siège ! En présence du Président de la Ligue Nouvelle Aquitaine, j’ai salué tous ses bénévoles et licenciés (5% de la population du département !) pour leur action quotidienne.

17 septembre

À la rencontre des livreurs à vélo affiliés à la plateforme Deliveroo qui réalisent un tour de France (Bordeaux-La Rochelle-Poitiers-Nantes-Rennes-Le Mans-Paris) pour porter leurs revendications.

Contestant l’application unilatérale des tarifs de la plateforme, ils ont développé – avec des sénateurs – une liste de revendication.

Ils poursuivent cette action syndicale en vue d’obtenir un rendez-vous avec les dirigeants de Deliveroo. Les soutenant dans leur action, j’ai tenu à échanger avec eux ce soir. J’ai d’ores et déjà interpellé les dirigeants des grandes plateformes qui ont le devoir d’entamer des négociations bilatérales en vue d’établir des conventions collectives.

21 septembre

Journée du Patrimoine dans la Vienne débutée à Béruges pour l’inauguration du musée de la commune riche d’un exceptionnel trésor en raison de son passé gallo-Romain (et bien plus !).

Après le déjeuner, c’est au Château de la Cigogne à Mignaloux-Beauvoir que le patrimoine était célébré.

Le bâti avec un ensemble remarquable que le propriétaire privé ouvrait au public. L’environnement aussi avec le classement des arbres multi-centenaires du Parc qui recevait le label ensemble arboré remarquable. Cette distinction constitue un argument nouveau pour écarter l’hypothèse saugrenue présentée pour la déviation de Mignaloux.

Sur ce sujet, retrouvez mon opinion publiée le 30 juillet dernier :

RECEVEZ LA NEWSLETTER MENSUELLE

Sur les réseaux sociaux

Permanence parlementaire

11 place de France
86 000 Poitiers

Sur rendez-vous

Téléphone : 05 49 00 36 90

contact@sachahoulie.fr

Scroll To Top