Les députés de la majorité se mobilisent contre les nuisances de la LGV

Sacha Houlié, député de la 2ème circonscription de la Vienne, informe les associations, des communes et des riverains concernés du département sur la constitution d’un groupe de travail parlementaire visant à lutter contre les nuisances dans le cadre de la loi d’orientation des mobilités présentée à l’Assemblée en juin prochain.

Ce groupe de travail – dédié aux nuisances liées aux lignes à grande vitesses et notamment celles imputables à la LGV Sud Europe Atlantique – vient d’être lancé en présence de nombreuses personnes concernées le 29 avril 2019. Il est actuellement composé de 6 députés, tous concernés, qui travaillent activement, avec les élus, les associations et les citoyens pour résoudre les difficultés liées au bruit.

Sur la question des nuisances liées au ferroviaire, des amendements mettant en place de nouveaux indicateurs de nuisances sonores d’origine ferroviaire seront déposés. Jusqu’à présent, les questions d’intensité, de durée, de fréquence audible, de répétitivité et les vibrations n’étaient pas prises en compte dans les calculs.

De surcroît, le député de la Vienne, Sacha Houlié, souhaite que soient recensées de manière exhaustive les zones du territoire départemental concernées par les bruits de la LGV. Un travail a été entrepris à ce sujet en circonscription et un premier document a été établi. Celui-ci sera ensuite adressé aux ministères concernés ainsi qu’au concessionnaire des lignes grande vitesse. Il comprend également les aménagements et mesures à mettre en place sur le court et moyen terme afin d’améliorer le cadre de vie des riverains concernés.

L’objectif affiché de cette initiative est, non seulement d’alerter les pouvoirs publics sur les difficultés que rencontrent les riverains, mais également de pouvoir budgétiser les travaux de mise aux normes et d’identifier les fonds nécessaires pour également les réaliser.

En effet, le fonds de solidarité territorial (FST) destiné aux communes traversées par la LGV (qui n’était pas dédié à l’indemnisation des personnes affectés par les nuisances) s’est naturellement avéré insuffisant pour améliorer l’insertion environnementale des infrastructures de la ligne Tours-Bordeaux qui traverse la Vienne.

RECEVEZ LA NEWSLETTER MENSUELLE

Sur les réseaux sociaux

Permanence parlementaire

11 place de France
86 000 Poitiers

Sur rendez-vous

Téléphone : 05 49 00 36 90

contact@sachahoulie.fr