Taxe sur les géants du numérique : Google, Apple, Amazon et Facebook

Dans l’Union européenne, les bénéfices des multinationales du numérique sont en moyenne deux fois moins imposés que ceux des entreprises traditionnelles. Les États européens ne sont cependant toujours pas parvenus à un accord sur la proposition de la Commission européenne d’une taxe commune sur les géants du numérique – dits “GAFA” (pour Google, Amazon, Facebook et Apple) – contraignant ainsi les pays les plus volontaires (dont la France) à mettre en place leur propre taxe.

Comme le Premier ministre Édouard Philippe l’avait affirmé dans un entretien pour le journal Les Échos, la France devrait mettre en place sa propre taxe en 2019. “Cela devrait permettre de générer 500 millions d’euros de recettes, et ce niveau peut être atteint dès l’an prochain”, avait-il ajouté. Le gouvernement envisage de la faire adopter au cours du vote définitif de la loi PACTE au printemps.

 

RECEVEZ LA NEWSLETTER MENSUELLE

Sur les réseaux sociaux

Permanence parlementaire

11 place de France
86 000 Poitiers

Sur rendez-vous

Téléphone : 05 49 00 36 90

contact@sachahoulie.fr